Vous êtes ici :

Actualités de la Fondation

Actualités

Aide pour un séjour de recherche au Danemark - Fondation Mines ParisTech

Partager
Eleves Publié le 2018-01-29

Aide pour un séjour de recherche au Danemark

Aide pour un séjour de recherche au Danemark Université Technique du Danemark

Depuis 2010, la Fondation Mines ParisTech attribue des aides à la mobilité internationale destinées aux doctorants souhaitant effecuter un séjour de recherche dans un laboratoire d'une université prestigieuse à l'étranger. 

Grâce à la générosité des donateurs, la Fondation peut être de plus en plus active dans le soutien à la recherche et aux étudiants à travers ces aides. 

Ces séjours permettent aux doctorants d'affiner leurs recherches en travaillant avec du matériel spécialisé, d'élargir leur réseau professionnel et d'avoir de riches échanges interculturels, tant personnels que professionnels. Pour MINES ParisTech, ces échanges permettenr de conforter et d'animer des relations étroites avec d'autres laboratoires universitaires internationaux de haut niveau. 

 

En témoigne Tianyuan Wang, bénéficiaire d'une aide à la mobilité de la Fondation Mines ParisTech pour son séjour de trois mois au sein de l'Université Technique du Danemark, située au Nord de Copenhague. 

Ce doctorant en troisième année de thèse au Centre Thermodynamique des Procédés (CTP), à MINES ParisTech, Fontainebleau, est parti de février à avril 2017 pour approfondir ses connaissances et ses compétences en modélisation thermodynamique

Sa thèse porte en effet sur l'étude "des aspects thermodynamiques du captage des gaz acides (CO2 et H2S) à partir du gaz naturel."

Pour ce faire, il a pu bénéficier d'une collaboration avec le Centre CERE (Center for Energy Ressources Engineering) de l'Université Technique du Danemark, afin de travailler sur une nouvelle méthode pour "traiter les réactions chimiques qui ont lieu entre les gaz acides et les solutions aquaueses d'aklanolamine."

Ce séjour à l'international aura offert à Tianyuan Wang la possibilité de "repérer une nouvelle méthode de résolution des équilibres de phase", mais aussi celle d'une future publication des résultats de son analyse. 

Enfin, tout séjour de recherche à l'international favorise le renforcement des liens de collaboration entre deux centres, à l'instar du Centre Thermodynamique des Procédés de MINES ParisTech et du Centre CERE de l'Université Technique du Danemark. 

 

Pour en savoir plus sur les aides à la mobilités, cliquez ici

 


Partager

Vous souhaitez soutenir les projets de l'Ecole et contribuer à faire de Mines ParisTech un acteur majeur de l'innovation

Faire un don