Nos missions

La Fondation Mines ParisTech

La Fondation Mines ParisTech (anciennement FIMMM - Fondation des Industries Minérales, Minières et Métallurgiques) voit le jour en 1946 sous l’impulsion des industries minières, minérales et métallurgiques avec la volonté de reconstruire le pays dans un monde d’après-guerre. Elle est reconnue d'utilité publique en 1947. Son premier président est George Friedel, physicien et minéralogiste français, ancien professeur de l’École des Mines de Saint-Étienne et de l’université de Strasbourg.
La Fondation a pour missions de partager et soutenir, dans le cadre défini par ses statuts, les ambitions de MINES ParisTech :
 Faire de l’École une référence dans le monde de l’enseignement et de la recherche sur la scène internationale ;
Faire de l’École un acteur majeur de l’innovation ;
Centrer les actions de recherche de l’École sur des champs émergents répondant aux attentes des entreprises ;
Améliorer la réponse de l’École à la demande sociétale en particulier en matière de formation continue ;
... et d'une façon plus générale « susciter l'essor des industries, ainsi que des professions qui s'y rattachent, en conformité des intérêts généraux du pays » (Art.1 des Statuts).

Ses engagements

La Fondation s’engage depuis toujours à consacrer aux projets l’intégralité des sommes qui leur sont allouées par les donateurs avec des frais de gestion minimaux (5 %).

Notre organisation